Question au gouvernement sur le renforcement de l’outil consulaire en Allemagne

Notre député Pierre-Yves Le Borgn’ a posé ce mardi 29 novembre une question au gouvernement sur le renforcement de l’outil consulaire en Allemagne, réclamant le déploiement rapide de valises Itinera de seconde génération à Berlin.

Ces valises, qui permettent le relevé d’empreintes biométriques lors de tournées consulaires, rendraient inutiles pour les Français établis à proximité d’une ville d’Allemagne du Nord où sont organisées des tournées (à ce jour des tournées régulières sont organisées seulement à Hambourg) leurs déplacements vers les services consulaires de Berlin.

Aujourd’hui, ce relevé d’empreintes biométriques est nécessaire uniquement pour renseigner une demande de passeport, mais bientôt cette démarche pourrait également concerner les cartes d’identité !

Cette question de notre député fait suite au refus par l’administration de la demande du conseil consulaire d’équipement du consulat de Hambourg d’un poste fixe de relevé d’empreintes biométriques, qui serait ainsi utilisé lors des tournées consulaires.

Selon la Ministre Annick Girardin, les consulats de « Francfort et Berlin disposent aujourd’hui d’une valise Itinera ». Malheureusement, son utilisation a été abandonnée à l’été 2015 après seulement quelques mois d’utilisation pour des raisons techniques.

En ce sens, cette réponse est décevante car elle ne rend pas compte de la réalité du terrain.

Nous retenons par contre la promesse du gouvernement d’équiper « en priorité » les services consulaires de Berlin d’une nouvelle version de cette valise, dite de seconde génération, dont on espère qu’elle sera, comme l’annonce la Ministre, « plus fiable » et « plus ergonomique » et que son déploiement effectif sera rapide.

Tournées consulaires supplémentaires !!

passeport-carte-identite

Cher(e)s compatriotes,

Bonne nouvelle ! Afin de vous permettre d’établir des procurations pour les élections présidentielles notamment la section consulaire de Berlin va organiser cinq tournées consulaires supplémentaires dans les prochains jours dans quelques grandes villes de la circonscription. L’accueil se fera sans rendez-vous mais le consulat vous conseille d’envoyer un courriel.

LEIPZIG : le 18 novembre 2016, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h, à l’Institut Français (Thomaskirchhof 20, 04109 Leipzig)

BRAUNSCHWEIG : le 24 novembre 2016, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h dans les locaux de la Haus der Kulturen (Am Nordbahnof 1A, entrée à l’arrière du bâtiment).

ERFURT : le 25 novembre 2016, de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30, à l’Office du tourisme (Willy-Brandt-Platz 1, 99099 Erfurt)

DRESDE : le 29 novembre 2016, de 9h à 13h et de 14h à 16h, à l’Institut Français (Kreuzstraße 6, 01067 Dresden)

KIEL : le 2 décembre 2016, de 9h à 12h et de 14h à 17h, au Centre culturel français (Hardenbergstraße 11, 24105 Kiel)

Retrouvez les informations relatives aux tournées consulaires sur le site de la section consulaire de Berlin

Procurations de vote
Cartes d’identité
Légalisations de signature
Retraits de passeport (à la suite d’une demande faite à Berlin)

Conseil consulaire d’Allemagne du Nord ce mardi 25 octobre

ambassade-pariser-platz

Le conseil consulaire s’est réuni
ce mardi 25 octobre à l’Ambassade de France à Berlin.

L’administration consulaire nous a présenté son rapport d’activité annuel. Le nombre de Français établis en Allemagne du Nord est en croissance constante depuis 2010. Au 31 décembre 2015 nous étions 24 146 inscrits au registre consulaire.

Conjuguée à une forte augmentation du nombre de Français de passage à Berlin, cette croissance s’est ainsi accompagnée d’une forte progression du nombre de visiteurs au consulat (10 849 en 2015 contre 6 943 en 2010). Des évolutions qui sont malheureusement accompagnées par une gestion extrêmement contrainte des ressources humaines de la section consulaire, dont le nombre d’agents est en léger repli.

La dématérialisation initiée en 2016 de certaines démarches, telle celle des inscriptions au registre des Français établis hors de France et sur la liste électorale consulaire, devrait heureusement contribuer à améliorer la disponibilité de ses agents. Ainsi, selon les premières estimations effectuées par le ministère des Affaires étrangères, et en moyenne mondiale, 18% des inscriptions au registre ont été réalisées en ligne depuis l’introduction de ce nouveau télé-service. Ce qui est positif.

Suite au retour d’un certain nombre d’usagers de ce nouveau service en ligne, Nicolas Stallivieri a constaté que celui-ci présuppose une édition, par exemple une inscription ou un renouvellement sans permettre une fonction de simple consultation, en particulier de sa situation électorale, ce qui était le cas auparavant sur le site MonConsulat.Fr. Une remarque que l’administration communiquera au service d’information compétent.

Depuis juin 2016, les rendez-vous pour les demandes de passeport sont devenus obligatoires. Sauf cas de force majeure, les Français établis loin de Berlin, en Allemagne du Nord, sont prioritaires dans l’attribution de rendez-vous. Le système fonctionne bien.

Le principal problème reste la disponibilité téléphonique de la section consulaire. Les appels ne peuvent être pris que l’après-midi, hors des horaires d’ouverture au public. Une statistique récente, demandée à notre initiative lors d’un conseil précédent, a montré que rien que pour les demandes de passeport et de carte nationale d’identité, plus de 300 appels atteignent la section chaque semaine, ce qui surpasse les capacités de traitement. C’est pourquoi, il devient à notre sens urgent de résoudre au plus vite le problème d’obsolescence du standard téléphonique pour redonner au consulat les moyens de servir la demande.

L’administration consulaire a confirmé la mise en œuvre dans les mois qui viennent de la fin de l’obligation de double comparution, qui permettra aux demandeurs de recevoir leur passeport sous pli sécurisé à domicile. C’est une excellente mesure de simplification annoncée voilà deux ans, qui évitera à beaucoup un deuxième déplacement au consulat. Nous y reviendrons !

À noter à cet égard que les Français établis à Brême, en Basse-Saxe, en Saxe et en Thuringe, peuvent d’ores et déjà se voir remettre leur passeport auprès des agences consulaires de Brême, Hanovre, Leipzig et Erfurt. Les Français de Hambourg et du Schleswig-Holstein peuvent, eux, retirer leurs passeports nouvellement délivrés lors des tournées consulaires mensuelles à Hambourg.

Les consuls honoraires ne pourront malheureusement pas établir de procurations en vue des élections de 2017. Aussi, des tournées spéciales sont prévues d’ici la fin de l’année à Kiel, Leipzig, Dresde, Erfurt et Brunswick. D’autres seront organisées début 2017 dans les autres villes non desservies par des tournées régulières, en particulier, à la demande de Nicolas Stallivieri, dans la ville-État de Brême.

À noter à cet égard que, chose nouvelle, les Français établis en Basse-Saxe pourront aussi faire établir des procurations lors des tournées consulaires à Hambourg. Nous sommes à la disposition de nos compatriotes pour les aider et les renseigner dans ces démarches.

Pour les élections présidentielles, 44 bureaux de vote seront organisés en Allemagne, 11 en Allemagne du Nord (pour quelque 18 000 inscrits, 7 à Berlin, 2 à Hambourg, respectivement 1 à Hanovre et Brême). À Hambourg, ces bureaux seront, contrairement aux élections de 2012, accueillis par le Lycée français. À Brême, le bureau de vote sera hébergé par l’agence consulaire.

En cette période de primaires, Philippe Loiseau a pu attirer l’attention de l’administration, gestionnaire de la liste électorale consulaire (LEC), sur l’utilisation certes légale mais abusive qui en est faite par certains partis à des fins de communication. Sachez qu’il est possible de télécharger sur le site du consulat le formulaire de la CNIL pour désinscription de ces listes de diffusion directement auprès des expéditeurs…

Attention, les adresses électroniques renseignées sur la liste électorale consulaire sont celles qui seront utilisées par le système de vote électronique pour les élections législatives de 2017. Il est également possible de donner une seconde adresse e-mail pour la communication avec l’administration (renseigner l’option « courriel destiné aux échanges consulat/administré de ce formulaire)

Calendrier électoral 2017

• Présidentielles : 23 avril et 7 mai
• Législatives : 4 et 18 juin

Concernant l’aide sociale, Nicolas Stallivieri a fait état des inquiétudes que suscite un projet de loi du gouvernement allemand visant à restreindre les conditions de séjour des citoyens européens. Ce projet est certes conforme aux directives européennes mais il faut être conscient des difficultés d’un parcours d’expatriation et des réalités sur le marché de l’emploi, sur une période de cinq ans, nouvelle durée qui pourrait être requise pour pouvoir devenir allocataire de l’aide sociale allemande.

La conseillère pour les Affaires sociales nous a ainsi assuré suivre ce dossier avec beaucoup d’attention et il s’agira de bien comprendre ses implications pour les allocataires français afin de pouvoir, le cas échéant, accompagner via d’autres mécanismes l’aide apportée à nos compatriotes.

Le budget actuellement accordé au conseil consulaire pour aides exceptionnelles et allocations de solidarité permet de faire face aux situations d’urgence. L’accompagnement de personnes en difficulté est une lourde charge de travail pour le consulat, qui a d’ailleurs remercié les élus et les associations qui peuvent y participer.

Nous avons insisté, une nouvelle fois, sur la nécessité d’informer davantage nos compatriotes sur les dispositifs publics d’aide à l’emploi et à la formation, formation qui se fait désormais en lien avec Pôle Emploi France et les régions françaises. Nous avons redemandé la mise à jour des sites internet de l’ambassade et du consulat sur ce sujet et sur d’autres…

L’emploi étant au cœur de l’activité économique, l’ambassade et les consulats généraux en Allemagne organisent des rencontres entreprises ou participent à des salons notamment pour Business France et French Tech Berlin, initiatives qui visent à dynamiser les échanges franco-allemands et à simplifier les démarches des créateurs d’emploi.

Tout cela est très bien mais n’oublions pas la dimension citoyenne de nos actes et nos responsabilités individuelles dans la construction d’une meilleure société ! Nous espérons y contribuer dans notre rôle d’élus au-delà des réunions consulaires… c’est ce qui nous distingue de la droite.

Conférence sur le bilinguisme !

logo-iazNe manquez pas notre invitation pour la
Conférence de Madame Barbara Abdelilah-Bauer
Linguiste et psychosociologue
ce soir à 18h30
au Centre Français de Berlin
Müllerstraße 74-Berlin-Wedding

Frühe Mehrsprachigkeit : Chancen und Herausforderung für Eltern und Erzieher
Le bilinguisme précoce : Chances et défis pour parents et éducateurs

Conférence en allemand, débat avec le public en allemand et français. Vortrag in deutscher Sprache, Diskussion in Deutsch und Französisch
Coorganisée par l’association Avenir bilingue/Bilinguale Zukunft e.V., l’Institut Français de Berlin, le Centre Français de Berlin

www.initiative-avenir-zukunft.eu

Agences consulaires habilitées à remettre des passeports en Allemagne du Nord

Un arrêté du 29 septembre 2016, publié au Journal Officiel du 7 octobre, contient la liste des consuls honoraires habilités à remettre des passeports à leur titulaire.

En Allemagne du Nord, il s’agit des agences consulaires de :
- Brême
- Erfurt (Thuringe)
- Hanovre (Basse-Saxe)
- Leipzig (Saxe)

Vous pourrez consulter cet arrêté ici et touverez les coordonnées de ces agences en suivant ce lien.

Projet de lycée franco-allemand à Hambourg

lfh

Projet de Lycée Franco-Allemand
avec maintien d’une filière française

La Ville de Hambourg a proposé
cet été aux autorités françaises la création à l’horizon 2021 d’un Lycée public franco-allemand, conforme au cadre juridique existant entre la France et l’Allemagne (convention de 2002), offrant des programmes binationaux et préparant à *tous* les diplômes des deux pays.

Dans ce cadre, il s’agit toutefois de bien prendre en compte la diversité des demandes qui s’expriment au sein de la communauté francophone établie à Hambourg et des familles françaises, francophones, franco-allemandes et allemandes qui souhaitent offrir à leurs enfants une formation bilingue.

Cet établissement conserverait ainsi en son sein une filière française
pour assurer la continuité de l’offre scolaire actuelle à Hambourg, de la maternelle au lycée.

Le projet proposé par la Ville de Hambourg est un signal important de sa volonté de développer la coopération franco-allemande et d’aller plus loin dans l’échange entre nos deux pays.

Ce projet suscite l’intérêt des autorités françaises qui ont répondu favorablement à l’ouverture de discussions avec la partie allemande. C’est une grande chance de s’engager dans une nouvelle construction commune dont l’ambition serait aussi d’aller au delà de la juxtaposition des deux systèmes et ainsi de contribuer à la création de nouvelles ressources d’interculturalité qui nous font tant défaut dans le contexte européen que nous connaissons.

Des échanges auront lieu rapidement pour traiter toutes les questions que suscite ce projet, satisfaire aux attentes de l’ensemble de la communauté scolaire et trouver, ensemble, les ressources nécessaires pour préserver les emplois et faire fonctionner le nouvel ensemble éducatif, en réseau, autour du Lycée St-ExupéryLes administrations compétentes s’engageront dans un échange technique dès la semaine prochaine.

Toute la communauté scolaire devra être étroitement associée à ce dialogue, pré-requis indispensable du processus de transformation, dans la continuité de l’actuel Lycée Saint-Exupéry,  qui s’annonce et dans lequel tous les acteurs locaux déjà mobilisés devront pouvoir s’investir.

Ce jour un communiqué de presse de la ville de Hambourg, en langue allemande, a été publié ici.

Vous le trouverez également à la suite de cet article. Je vous invite à le lire avec attention car il répond en partie aux interrogations qui ont animé la communauté française depuis la rentrée scolaire et l’annonce du projet par le service culturel de l’Ambassade aux enseignants puis la communication de l’association gestionnaire à l’intention des parents d’élèves.

N’hésitez pas à me solliciter si vous souhaitez échanger à propos de ce projet, par exemple à l’occasion d’une de mes permanences d’élu consulaire ou en m’écrivant à cette adresse nicolas.stallivieri@francais-d-allemagne.eu . Je serai également mercredi 12 octobre prochain au lycée à l’occasion du conseil d’établissement.

En espérant avoir contribué à votre information et en restant à disposition de toutes et tous pour être ressource d’idées et d’échange.

Nicolas Stallivieri
Conseiller consulaire élu
Hambourg & Allemagne du Nord

Hamburg schlägt Frankreich die Gründung eines deutsch-französischen Gymnasiums in Hamburg vor

DEUTSCH-FRANZÖSISCHE ZUSAMMENARBEIT IM BILDUNGSBEREICH UND WIRTSCHAFTSSTANDORT HAMBURG SOLLEN GESTÄRKT WERDEN

Die Freie und Hansestadt Hamburg beabsichtigt zum Schuljahr 2020/21 ein deutsch-französisches Gymnasium (DFG) am Standort Struenseestraße in Altona-Altstadt in einem attraktiven Neubau zu errichten. Hamburgs Erster Bürgermeister Olaf Scholz, zugleich Bevollmächtigter der Bundesrepublik Deutschland für die deutsch-französische kulturelle Zusammenarbeit, hat dem französischen Außenminister Jean-Marc Ayrault einen entsprechenden Vorschlag übermittelt. Der Vorschlag sieht vor, dass das private Gymnasium Lycée Français (Lokstedt) in einem neuen deutsch-französischen Gymnasium aufgeht und der Schulstandort Struenseestraße so weiterentwickelt wird.

Schulsenator Ties Rabe: „Das neue deutsch-französische Gymnasium in Hamburg ist eine besondere Chance für ganz Hamburg und ein zukunftsträchtiges Modell nach dem Vorbild anderer, erprobter und gut funktionierender Gymnasien in Deutschland und Frankreich. Das große, verkehrsgünstig gelegene Schulgelände des Struensee-Gymnasiums und entsprechende bauliche Erweiterungen bilden gute Voraussetzungen, um am neuen Standort die gute Zusammenarbeit mit dem Lycée Français erfolgreich fortzusetzen. Gleichzeitig wird durch diese Neugründung der Schulstandort Struenseestraße weiter aufgewertet. »

Der Senat der Freien und Hansestadt befindet sich seit Juni 2016 in Sondierungsgesprächen mit Vertreterinnen und Vertretern der Regierung der Republik Frankreich.

Die Gründung des deutsch-französischen Gymnasiums in Hamburg soll dazu beitragen, die deutsch-französische Zusammenarbeit im Bildungsbereich in Hamburg und damit den Wirtschaftsstandort Hamburg zu stärken. Damit bekommt Hamburg ein Alleinstellungs-Merkmal für ganz Norddeutschland. Auch wird den Wünschen der französischen Gemeinschaft in Hamburg sowie vieler deutscher und deutsch-französischer Familien entsprochen.

Mit der Gründung des deutsch-französischen Gymnasiums in Hamburg wird das „Lycée Français de Hambourg“ (derzeit Ersatz- und Ergänzungsschule) in ein von Frankreich und Hamburg kooperativ geführtes staatliches Gymnasium mit bilingualem Profil und internationaler Ausrichtung überführt. Die Planungen sehen vor, dass es auch weiterhin für französischsprachige Schülerinnen und Schüler, die nur kurzfristig in Hamburg wohnen, möglich sein wird, ein französisches Baccalauréat zu erwerben.

Vor allem folgende Ziele sollen verfolgt werden:

  • Weiterentwicklung von Angeboten für französischsprachige Schülerinnen und Schüler, die ihren Lebensmittelpunkt nur kurzzeitig in Hamburg haben (zum Beispiel Kinder französischer Ingenieure, die aufgrund der besonderen wirtschaftlichen Verflechtungen Frankreichs in Hamburg sind)
  • Schaffung von besonderen Angeboten zur Integration schulpflichtiger französischsprachiger Neubürger (zum Beispiel besondere Sprachkurse).

Die Schülerinnen und Schüler können zukünftig am DFG alle deutschen und französischen Bildungsabschlüsse sowie das international angesehene deutsch-französische Abitur erwerben.
Grundlage für den Vorschlag bildet das Abkommen zwischen der Bundesrepublik Deutschland und der Regierung der Französischen Republik über die deutsch-französischen Gymnasien und das deutsch-französische Abitur aus 2002 sowie die Vereinbarung über die Rechtsstellung der deutsch-französischen Gymnasien von 1976. Vorbild für das deutsch-französisches Gymnasium in Hamburg sind die deutsch-französischen Gymnasien in Saarbrücken, Freiburg und in Bùc (bei Paris).

Vertreterinnen und Vertretern der französischen Regierung und des Senates der Freien und Hansestadt Hamburg beginnen im Oktober 2016 mit der Erarbeitung von konkreten Umsetzungsvorschlägen, um den beteiligten Eltern, Schülerinnen und Schülern sowie Lehrkräften und dem nicht-pädagogischen Personal des Lycée Antoine de Saint-Exupéry eine klare Perspektive zu geben.

Die französische Schule „Lycée Antoine de Saint-Exupéry de Hambourg“(LFH) ist eine vom französischen Bildungsministerium anerkannte Einrichtung, die in das Netzwerk der französischen Agentur für das Auslandsschulwesen (AEFE) integriert ist. Das LFH wird zurzeit von insgesamt 890 Schülerinnen und Schüler aus 30 Nationalitäten besucht, die sich vom Kindergarten bis hin zur Abschlussklasse „Terminale“ verteilen.www.lfh.de/

Das Struensee-Gymnasium in Altona-Altstadt wurde zum aktuellen Schuljahr neu gegründet und ist mit 115 Schülerinnen und Schülern in vier Klassen gestartet.

www.hamburg.de/anmeldeschulen/altona/4624508/struensee-gymnasium/

Échange à la Betahaus de Hambourg

Ce vendredi 30 octobre, nous accueillions la délégation sénatoriale aux entreprises à Hambourg.

Cette délégation est chargée d’informer le Sénat sur les perspectives de développement des entreprises et de proposer des mesures visant à favoriser l’esprit d’entreprise, en vue d’encourager la croissance et l’emploi. À cette fin, la délégation va à la rencontre des entrepreneurs, aussi à l’étranger, et prend toute initiative en vue d’une meilleure identification des besoins économiques et sociaux des entreprises.

Ensemble, nous avons visité la Betahaus de la Eifflerstr. dans le Schanzenviertel. Cet espace de co-working héberge quelques 400 personnes qui travaillent ensemble dans une atmosphère conviviale et propice à la co-création, l’innovation et la mise en réseau de talents.

Dans cet éco-système de start-ups et de bien-travailler-ensemble, se rencontrent ingénieurs, développeurs, créateurs, étudiants, agences de publicité, travailleurs du numérique indépendants, des sociétés de conseil… mais aussi des grandes entreprises en mal d’inspiration et à la recherche d’un climat favorable à l’innovation, loin des structures figées et de leur inertie !

La Betahaus est ainsi un lieu ouvert. Il est possible de s’y installer pour un jour, plusieurs semaines ou quelques mois, pour accélérer son aventure d’entrepreneur, participer à celle de jeunes entreprises, trouver des partenaires ou simplement s’épanouir dans un environnement de travail participatif.

De nombreux événements en lien avec l’économie numérique y sont organisés. Depuis peu, elle propose également une série de formations pour Gründer en herbe.

C’est certainement grâce à cette philosophie positive, qui permet aux rencontres de s’incarner en projets, que la Betahaus est devenue un des creusets du progrès numérique et entrepreneurial en Allemagne du Nord.

À l’occasion de cette visite, un échange riche avec la direction a également permis à la délégation de s’inspirer des réussites de cet accélérateur de croissance, de réaliser un benchmark avec d’autres modèles d’incubateurs, mais aussi de prendre conscience des nouvelles réalités du monde du travail, qui apportent aussi leur lot d’échecs et de précarité.

Une expérience à renouveler, par exemple auprès d’entreprises du Mittelstand, le maillon fort de l’économie allemande, pour organiser un partage d’expérience autour de la création de ressources de succès économique durable.

École : Besoins éducatifs particuliers

j-kerr-033Consultez la note de l’AEFE sur les dispositifs prévus pour les enfants avec des besoins scolaires particuliers (évaluations des difficultés, premiers contacts, mise en place des parcours, financements, contacts des fédérations de parents d’élèves…). Ce document peut constituer un guide utile afin d’aider les parents à chercher et mettre en place des solutions adaptées avec les équipes pédagogiques. Lire la note-information-ebep-1

N’oubliez pas non plus de faire les demandes de bourses si vos enfants français sont dans les établissements homologués (Lycée Saint-Exupéry de Hambourg, École Voltaire de Berlin), voir notre article du 23 août !

L’info-lettre de vos conseillers consulaires

Élus tous trois conseillers consulaires en mai 2014 pour vous représenter, nous nous attachons à remplir notre mandat. Comme nous nous y étions engagés, nous avons lancé et nous soutenons des projets utiles. Plusieurs déplacements dans les Länder de la circonscription ont été effectués.

Nos interlocuteurs directs sont l’ambassadeur et les consuls, dont les services (principalement la section consulaire de Berlin) travaillent pour vous. Nous sommes, de même, en relation avec les consuls honoraires de Brême, Hanovre et Leipzig. Leurs agences consulaires rendent d’appréciables services de proximité  et complètent les prestations que le réseau consulaire ne peut plus assurer seul sur les territoires. Tous sont nos partenaires institutionnels mais nous sommes vos élus !

Aussi, souhaitons-nous aujourd’hui vous rendre compte de notre action en vous présentant quelques moments forts de notre mandat.

Nous vous remercions encore pour votre confiance et vous souhaitons une bonne rentrée!

L’INFO-LETTRE

18 septembre : Municipales à Berlin !

Rathaus1Le 18 septembre, vous élirez l’assemblée de votre arrondissement (Bezirksverordnetenversammlung), et, si vous avez la double nationalité, également le maire de  Berlin.

Toutes infos sur la page officielle.
Consultez également le site internet de l’association Minor qui lance une campagne d’information.

Nous vous appelons à participer massivement à ces élections. Le droit de vote aux élections locales des résidents dans les pays de l’Union européenne est une conquête politique majeure !