Réseau consulaire

Sous les gouvernements de droite de 2002 à 2012 : 10 ans de repli du réseau consulaire

 

La politique de la droite en France pendant dix années a privé progressivement certains territoires en Allemagne de nombreuses activités consulaires (démarches, emploi, aidesociale), par désintérêt politique et choix budgétaires absurdes. « L’Absurdistan » il est à  Hambourg, à Düsseldorf, à Stuttgart, à Sarrebruck, donc dans des régions où vivent des milliers, voire des dizaines de milliers de compatriotes.

La politique de la droite pour les Français d’Allemagne, on la paie aujourd’hui. La réduction des moyens financiers et humains est irréparable, notamment dans notre circonscription à Stuttgart, avec la mutation du consulat général de plein exercice en consulat « à gestion simplifiée », puis à Munich, avec la fermeture fracassante du comité consulaire pour l’emploi.

Ces mesures privent le service public consulaire de sa cohérence première et exposent donc nos compatriotes du Bade-Würtemberg à des démarches plus difficiles et surtout plus coûteuses à Munich..

Les agences consulaires honoraires peuvent théoriquement et en partie vous aider, mais cela est principalement une question de définition et de choix de l’ambassadeur entre influence politique et service public.

Depuis le décret du 28 juin 2009, la délivrance des passeports biométriques obéit à la logique du tout sécuritaire et, malgré certains assouplissements, reste le principal souci encore que le passeport soit désormais valide 10 ans pour les adultes. Bien entendu la télé-administration a progressé également et soulage beaucoup de démarches régulières (inscriptions, mises à jour, obtention d’actes d’état civil,…).

Les tournées consulaires, quant à elles, reposent sur des choix politiques de l’ambassade tandis que le ministère des Affaires étrangères les encourage vivement… La valise biométrique itinera fonctionne mal et est peu utilisée par les consulats… Seule une concertation avec les différents interlocuteurs et avec nos parlementaires permet un dimensionnement utile de ces dispositifs, dans le cadre des contraintes budgétaires que nous connaissons, il est donc absurde d’ignorer ces aspects pour promettre gratuitement.

Il faut savoir aussi que les administrations consulaires travaillent avec dévouement et mérite vu le sort budgétaire qui leur est parfois fait au quai d’Orsay… À partir de 2013, des rendez-vous ont donc été institués pour les tournées, ce qui a permis à l’administration de cibler… ou de réduire ses déplacements en fonction de la demande.

Conseillers consulaires de gauche, nous travaillerons à notre place, dans le dialogue et dans le respect, pas dans les annonces promotionnelles passagères.